María Flores

ENSEIGNEMENT

Objectif: Photographie. Lecture de l’image. Jeu pédagogique.

Notre vraie première langue ce n’est pas l’arabe, le français ou l’anglais, c’est l’image. Plantu.

Le jeu sert à transformer de l’instinct en social, du naturel en culturel. R. Caillois.

Cet outil permet aux élèves d’associer par induction des images, des mots et des structures linguistiques que l’on retrouve dans ce jeu de cartes au fonctionnement de la langue française. Au cours du jeu, chaque groupe choisit une image, se familiarise avec le vocabulaire, partage des idées et construit un récit de son point de vue individuel et collectif. Ce jeu encourage l’interaction et l’expression orale et écrite, ainsi que la créativité, nous permettant d’ouvrir des réflexions et des débats autour des créations narratives et iconiques des élèves, et de démontrer comment un projet photographique est capable de stimuler leur formation et esprit critique.

RECHERCHE

Flores Fernández, M. (2019). “De la discipline à l’indiscipline du jardin : oasis de la pensée ou réseau de connaissance ?” in Caiozzo, A. & Montoro Araque, M. Le jardin, entre spiritualité, poésie et projections sociétales. Approches comparatives (Europe, Proche-Orient, Asie, Amérique du Sud). (pp. 395-409). Valenciennes : PUV (Presses Universitaires de Valenciennes).

Ce chapitre propose un parcours à travers la disjonction épistémologique et artistique du jardin. À partir de différentes sources philosophiques, artistiques et anthropologiques, et d’une méthodologie transdisciplinaire, notre but vise à répondre à la problématique qui suit: pouvons-nous comprendre le jardin en tant que discipline, en tant qu’outil d’organisation du savoir, tout en étant défini par ailleurs, comme une indiscipline et une oasis de la pensée ? Cette dichotomie du clos, dérivé de l’hortus conclusus, et de l’espace ouvert par le lien, nous amènera à faire un voyage entre la discipline de la germination du savoir et l’indiscipline de l’évasion.