Imago Salis

Imago salis propose une approche culturelle du paysage féminin dans les marais salants de Guérande, Andalousie et îles Canaries. Elle a été lancée par María Flores Fernández, en collaboration avec l’association MITEMA (Mitos, Imaginarios, Temáticas Pluridisciplinares) et le projet I+D+i “Paisajes Artísticos, Paisajes Culturales: el paisaje hídrico Andaluz (Granada, Málaga, Cádiz, S. XIX-XXI) en la Frontera del Conocimiento (Paisart-Agua20)”.

María Flores Fernández est enseignante-chercheuse en langue et littérature françaises à l’Université de Grenade (Espagne). Elle est membre de l’association scientifique MITEMA (Mitos, imaginarios y temáticas pluridisciplinares) et du groupe Observatorio de Prospectiva Cultural (HUM-584). Elle a completé ses études à l’Université Grenoble Alpes et à l’Université Jean Moulin Lyon III. Ses recherches portent sur l’étude du paysage et les figures féminines dans la mythologie, notamment du décadentisme à la postmodernité Les principaux axes de son analyse sont l’archéotypologie, l’approche méthodologique durandienne et l’écoféminisme dans la littérature et les arts d’expression française.

MITEMA (Mythes, imaginaires, thématiques pluridisciplinaires) surgit en 2012, au sein de l’Université de Grenade, par Mercedes Montoro Araque en tant qu’association dans un but essentiel : établir des passerelles pluridisciplinaires dans la recherche en sciences humaines, via l’imaginaire. En s’alignant sur les statuts du CRI2i, auquel elle est adhérée depuis octobre 2012, l’objectif de MITEMA est d’encourager et de promouvoir toutes recherches dans toutes disciplines sur l’imaginaire, entendu comme l’ensemble des représentations symboliques, textuelles et visuelles, individuelles et collectives, qui participent à la production d’œuvres d’art, de récits, d’institutions, de valeurs et de sens dans les cultures humaines.

Une dizaine de collègues des départements d’anthropologie, d’histoire de l’art, de langues et littératures romanes, langues modernes, études françaises et anglaises se sont unis au comité de pilotage fondateur de MITEMA, nouveau centre de recherche andalou sur l’imaginaire.

Comment adhérer?
L’adhésion à MITEMA est validée par le bureau exécutif sur production d’une demande d’adhésion adressée à mmontoro@ugr.es

error: Content is protected !!